Crapulette en goguette

Voyages, humeurs... tout y passe !

17 avril 2008

L'ascenseur de la terreur

mickeyentetDimanche dernier : journée à Eurodisney entre amis. Journée prévue depuis plus de quatre mois mais difficile de concilier les emplois du temps de chacun. Certains de mes amis n'ont pu être présents mais promis, on remettra ça. Crapaud et moi avons retrouvé de bon matin Armelle et Juliette qui travaillent avec moi depuis des années, ainsi qu'Arnaud (le cousin de Crapaud) et sa femme Céline (ma nouvelle cousine de coeur).

lecter0103Nous commençons par le premier parc, direction Buzz l'Eclair. Crapaud a prévu son masque de paintball et Arnaud a oublié le sien dans la voiture. Qu'importe, Crapaud sera le seul sur les photos à amuser les enfants et effrayer les parents (ou l'inverse). Après cette bataille inter-galactique contre le méchant Zorg (cf Toy Story), nous changeons de parc pour prendre l'ascenseur de la Tour de la Terreur.

AT3237_001Céline décline l'invitation et malgré ma trouille grandissante, je brave mon stress et entame une longue attente avec mes quatre acolytes. Au bout d'une heure de file dehors, puis dans le hall dévasté de l'hôtel hollywoodien qui sert de décor à l'attraction, nous pénétrons dans la chaufferie au décor très réaliste (j'ai visité plein de chaufferie dans ma vie, cela va sans dire !). J'ai les mains moites et gelées, une boule dans le ventre et mes amis sont tous détendus... c'est presque vexant de se sentir la seule "flippette" du groupe ! Un groom nous invite ensuite à pénétrer dans l'ascenseur pour un voyage dans la quatrième dimension. Nous sommes attachés à nos sièges comme dans un avion et la montée commence doucement quand soudain... zouuu... l'ascenseur tombe dans le vide et nous sommes décollés de nos sièges. Je comprends mieux le conseil "ni lunettes ni chapeau" du groom. L'ascenseur remontera plusieurs fois pour retomber de nouveau, ouvrant ses portes tout en haut pour une vue vertigineuse sur le parc. C'est là que l'on se rend compte que la chute va être terrible... Bizarrement, pas trop d'à-coup dans cette attraction, pas de douleur au dos ou à la nuque comme dans Space Mountain mais par contre, j'ai la sensation que mes organes ne sont plus à leur place d'origine ! En sortant, je décide, les jambes flageolantes, d'acheter la photo comme unique preuve que j'ai réussi à me dépasser car je n'ai pas l'intention de remonter un jour dans cet ascenseur. J'en ai même oublié mon code de carte bancaire... Mes amis, quant à eux, sont prêts à le refaire très bientôt.

74322115Nous retrouvons enfin Céline puis allons déjeuner... séparément ! Hamburger pour les uns, hot-dog pour les autres. Une rupture de hot-dog dans le second parc nous oblige à aller chez Casey Corner dans le premier parc. Arnaud est le chef de file des hot-dogophiles, Céline et moi derrière. Ensuite, juste après le déjeuner, c'est double Rock'n'Roller Coaster pour les dingues des sensations fortes et Céline et moi passons notre tour. Changement de parc, direction Pirates des Caraïbes qu'Armelle n'a jamais fait. On se met tous d'accord pour une pose à la Marjolaine pour la photo (tradition depuis plusieurs années). Il est déjà 16h, Arnaud et Céline doivent nous quitter pour retrouver leur fils, et nous décidons de continuer notre journée dans Fantaisyland.

3004_001982C'est le moment de monter dans les tasses, j'y vais à contrecoeur car je sais que j'ai l'estomac sensible avec cette attraction. Crapaud et Juliette me promettent de tourner doucement et moi, bonne poire, je les écoute ! En sortant, j'ai l'impression d'avoir pris la cuite du siècle tellement le monde tourne tout autour de moi. Ah les vaches... on ne m'y reprendra plus (mais je dis ça à chaque fois) !

200492620_001Nous chevauchons ensuite les chevaux du Carrousel de Lancelot : c'est tout à fait ma vitesse de croisière, proche du deux à l'heure... Puis pause "photos ridicules" devant le Labyrinthe d'Alice avant une bonne petite gaufre au sucre. La bonne idée du jour, c'est d'aller faire directement Star Tour sitôt la dernière bouchée avalée. Je connais pourtant cette attraction par coeur mais la gaufre a eu raison de moi, tout comme de Juliette et Crapaud. On ressort vaseux de vol spatial tandis qu'Armelle se porte comme un charme. Il faut préciser que même dans la Tour de la Terreur, Armelle était aussi à l'aise que dans le métro !

buggycollartLa journée se termine par le petit train de la mine, Big Thunder Mountain de son vrai nom. C'est mon attraction préférée depuis quelques années, grâce à Crapaud qui m'a incité à le faire malgré mes réticences. J'ai le mal des transports (à l'arrière en voiture et dans le sens inverse de la marche en train) mais les wagonnets du train de la mine me conviennent parfaitement. On quitte les filles à la sortie du parc en se promettant de remettre ça, avec les absents du jour la prochaine fois !

Posté par thelma à 14:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

  • Allez maintenant un petit mot pour les parents afin qu'ils ne soient pas jaloux, j'avais entendu parler de cet ascenseur mais à part le train de la mine que j'avais fait, il faudrait me payer très très cher (et oui je suis une femme d'argent) pour rentrer dans cet engin ! Votre petit crapaud change, tu seras bientôt un homme mon neveu ! et la sagesse va venir avec ses 2 ans (enfin là je plaisante !!), gros bisous.

    Posté par G'tatie Janine, 18 avril 2008 à 17:42
  • C'est bien mieux avec les photos..
    Bisous ma poulette

    Posté par Jeremie, 03 mai 2008 à 19:05

Poster un commentaire