Crapulette en goguette

Voyages, humeurs... tout y passe !

05 septembre 2008

Questions sans réponses...

Bon alors la méthode Coué, ça ne marche pas tous les jours mais de temps en temps, ça aide... J'en ai fini avec le boulot pour trois semaines, non sans avoir eu envie avant de partir d'attraper une de mes collègues par les cheveux et de lui claquer la tête sauvagement contre le comptoir. Heureusement que je ne réalise jamais mes fantasmes vengeurs car je risquerai de finir ma vie emmitouflée dans un gilet blanc à longues manches qui s'attachent dans le dos ! Mais quand même, c'est tentant...

Côté vie sentimentale, j'ai le parfait coloc : il ne parle pas trop, ne fait pas de bruit, fait la vaisselle et arrose les plantes mais on est bien loin de l'idée que je me faisais d'un couple. Crapaud s'est réveillé un matin avec une folle envie de pédale (la petite reine, pas la grande folle) et depuis s'est équipé comme un pro : vélo, casque, sac avec gourde incorporée, gants, mitaines (ben oui, les gants des fois ça tient trop chaud), short, compteur de kilomètres, etc... Je suis presque sûre que les vendeurs de chez Décathlon l'appellent par son prénom ! Mais je dois dire qu'il est passé du trajet canapé-frigo-douche à une moyenne de 25 km par jour avec des pointes à 45 km quand il est en forme. Pour info, j'ai lâché la Wii Fit alors je dis "bravo Crapaud" !

Alors après le gros coup de massue Salopa, le coup de massue du prix du vélo (en 10 fois, je sais, c'est-pas-mon-argent-c'est-le-sien-mais-c'est-pas-une-raison), le coup de massue vacances déplacées (le Crapaud n'y est pour rien, c'est la faute aux vandales si on nous déplace une semaine au Verdon sur Mer), il y a eu le coup de massue "j'en ai marre de la Fnac, je monte ma boîte, j'ouvre un magasin de skate" ! Donc à celles et ceux qui pensent que la crise de la quarantaine n'arrive pas avant 40 ans, détrompez vous, ça peut être là quatre ans plus tôt que prévu !

Que le Crapaud en ai marre de la Fnac, soit... j'y travaille depuis bientôt dix ans et je vois bien ce qu'il veut dire ! Qu'il veuille monter sa boite là maintenant, avant d'avoir sa vie derrière lui, bonne idée ! Mais le côté "je plaque tout et je ferai des stages de création d'entreprise", ben là, franchement, je suis un peu plus frileuse... Sans parler du crédit de l'appart, du crédit de la voiture, des impôts, etc... J'aime bien manger des coquillettes mais pas tous les jours... Ben ouais, je suis terre à terre mais c'est ça les femmes, ça vous fusille en plein élan ! Ils paient bien aux Assedic ? Et on y a droit longtemps au cas où ? Et les banques, elles prêtent facilement si on a une bonne tête mais pas l'ombre d'une expérience en la matière ? Et la paperasse, c'est abordable ou on risque de se noyer dessous ? Je vais donc attaquer la rentrée avec un tas de questions, de nouveaux horaires (j'étale mes 35h sur cinq jours au lieu de quatre), un Crapaud débordé et un petit Bibou toujours aussi accaparant ! J'ai intérêt à sacrément me reposer pendant les deux semaines de vacances qu'il me reste...

Posté par thelma à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire